-

Résultats 1 - 10 sur un total 33 pour  Wikipedia / Flavio Biondo / Wikipedia    (2002273 articles)

Flavio Biondo Imprimer cet articleFrise de Flavio Biondo

21_Flavio_Biondo_all_Araceli

Flavio Biondo est né en 1388 ou en 1392 . D'après son épitaphe , il vécut soixante-quinze ans, et mourut le 4 juin 1463 . Vossius le rapporte, comme tiré de la Description de Rome de Georgius Fabricius . Le père Labbe , dans son Trésor d’Épitaphes , et Schraderus, dans ses Monuments

Antonio Loschi Imprimer cet article

Cathedral_(Vicenza)_-_Interior_-_Monument_to_Antonio_Loschi

La famille d'Antonio Loschi était connue à Vicence depuis la fin du XII e  siècle . Son père Ludovico di Niccolò, au service des Della Scala , fut capitaine de Sirmione en 1385 . Antonio étudia à Padoue entre 1379 et 1382 auprès de Giovanni Conversini . En 1386 , il se rendit

Lionel d'Este Imprimer cet articleFrise de Lionel d'Este

Pisanello_015

Lionel naît à Ferrare le 21 septembre 1407. Il est l'un des nombreux bâtards de Nicolas III d'Este , né de sa relation avec Stella de' Tolomei dell'Assassino, une jeune femme issue de la grande famille siennoise des Tolomei . Il est élevé à la cour de Ferrare où il reçoit une éducation

Histoire de Ferrare Imprimer cet article

Ludovico_Ariosto_statue_-_Ferrara,_Italy

L' histoire de Ferrare est moins ancienne que celle des autres grandes cités italiennes, le nom de la ville apparaissant au VIII e  siècle. La ville prend son essor au Moyen-Âge . Dirigée par la maison d'Este , Ferrare devient à la Renaissance un des plus importants centres artistiques

Gasparo da Salò Imprimer cet article

Gasparo_da_Sal%C3%B2

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Gasparo da Salò Gasparo di Bertolotti Buste de Gasparo da Salò, dans sa ville natale. Données clés Naissance 20 mai 1542 Salò ,   Italie Déc

Flavio Gioja Imprimer cet article

Amalfi2

transcription d'un texte latin écrit en 1540 attribua l'invention de la boussole à son copiste, Flavio Biondo , devenu dans un document ultérieur Flavio quodam , puis Flavio Gioja , et même, au XVII e  siècle, Jean Goya d'Amalfi ... La Roncière conclut : « Flavio Gioja est un

Poggio Bracciolini Imprimer cet articleFrise de Poggio Bracciolini

Poggio_Bracciolini_68_Urb._lat._224

Il fait partie du cercle des lettrés d'un précédent chancelier de la République de Florence, Coluccio Salutati , avec Leonardo Bruni et Niccolò Niccoli qui se réunissent pour discuter des œuvres de Pétrarque et de Boccace . Sommaire 1 Biographie 2 Le découvreur de manuscrits

Cyriaque d'Ancône Imprimer cet article

Ciriaco_d%27Ancona_di_Benozzo_Gozzoli

Il est parfois appelé le « père de l' archéologie  ». Il est le premier « savant » à redécouvrir des sites grecs antiques prestigieux tels que Delphes ou Nicopolis d'Épire . Sommaire 1 Biographie 1.1 Famille 1.2 Premiers emplois 1.3 Au service de la commune 1.4 Voyages

Giovanni Conversini Imprimer cet article

Laurentius_de_Voltolina_001

Giovanni Conversini a été longtemps confondu (déjà par Flavio Biondo ) avec son contemporain Giovanni Malpaghini (tous deux étant appelés « Giovanni da Ravenna »). La clarté a été faite par Remigio Sabbadini, d'abord en 1906 , puis dans son étude de 1924 . Son père, Conversino

Église Saint-Étienne-le-Rond Imprimer cet article

SantoStefanoRotondoByRoeslerFranz

chanoines de Saint-Jean-de-Latran , mais tomba peu à peu en ruine. Au milieu du XV e  siècle , Flavio Biondo fit les louanges des murs et colonnes de marbre et des œuvres de l'art cosmate de cette église, mais, déplorait-il, « de nos jours Saint-Étienne-le-Rond n'a plus de toit