Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 10 sur un total 323 pour  Wikisource / Expéditions nordiques de Zhuge Liang / Wikisource    (1805143 articles)

Shiji/I Imprimer cet article

Cette page est consacrée à la traduction en français de zh:史記 . Si vous souhaitez participer à la traduction, il vous suffit d’éditer cette page. Merci de corriger les erreurs que vous pourrez y trouver. Sima Qian Shiji Chapitre I Annales des origines I Les cinq empereurs

wikisource.org | 2019/9/10 18:24:45

Shiji/Préface Imprimer cet article

Il eut une vertu sainte. [ 111 Levant la tête, il contempla les figures qui se trouvent dans le ciel ; baissant la tête, il contempla les formes qui sont sur la terre. — Autour de lui il contempla les bigarrures des oiseaux et des animaux, ainsi que ce qui convient au sol 112 . — Au

wikisource.org | 2016/1/31 7:57:00

Shiji Imprimer cet article

L'ouvrage d' Édouard Chavannes , traduction et annotation du Shiji ( 史記 ) , est disponible sous le titre Mémoires historiques . Sima Qian Shiji ou Mémoires historiques Traduction Wikisource Ceci est un projet de traduction du Shiji . Sommaire 1 Qu'est-ce que le

wikisource.org | 2016/1/26 9:35:26

Histoire de la vie de Hiouen-Thsang et de ses voyages dans l’Inde/Documents géographiques Imprimer cet article

couvents, où habitent environ mille religieux qui étudient les principes de l’école Tching liang -pou (ou des Sammitiyas ), qui se rattache au petit Véhicule ( Hinayâna ) On voit en outre neuf temples des dieux ( Dévâlayas ). Il y a environ trois mille hérétiques qui adorent le

wikisource.org | 2019/8/3 16:05:34

Shiji/LXVIII Imprimer cet article

Dans ce chapitre, Sima Qian présente une biographie de Gongsun Yang , seigneur de Shang , plus connu de nous jours sous le nom de Shang Yang (mort en 338 av. J.-C.). Shang Yang était Premier ministre de l'état de Qin à l'époque des Royaumes Combattants et est demeuré célèbre pour

wikisource.org | 2016/1/31 7:50:10

Histoire de la vie de Hiouen-Thsang et de ses voyages dans l’Inde/Livre 3 Imprimer cet article

De là il fit six cents li au sud-est, passa le fleuve King-kia (Gange) et arriva au royaume d’A-yu-tho (Ayôdhyâ) [1] . Il y a une centaine de couvents où l’on compte plusieurs milliers de religieux qui étudient à la fois le Grand et le petit Véhicule. Dans la capitale, il y a un

wikisource.org | 2018/5/12 20:07:09

Histoire de la vie de Hiouen-Thsang et de ses voyages dans l’Inde/Livre 1 Imprimer cet article

Le Maître de la loi avait pour nom d’enfance Hiouen-thsang ; le nom de famille qu’il portait dans le monde était Tchin. Il était originaire de Tchin-lieou et descendait de Tchong-kong, qui, sous la dynastie des (seconds) Han, avait l’apanage de Thaï-khieou. Son bisaïeul, Kin, était

wikisource.org | 2016/10/30 13:20:35

San-Tseu-King - Traduction Stanislas Julien/Traduction Imprimer cet article

A la naissance de l’homme, sa nature est radicalement bonne. 人之初性本善 ( Extrait du Commentaire chinois ) Dès que l’homme est né, il commence à avoir de l’intelligence. D’abord, il reconnaît sa mère. Lorsqu’il commence à apprendre a parler, il appelle d’abord

wikisource.org | 2019/6/27 13:53:27

Histoire des Trois Royaumes/I, IV Imprimer cet article

Hien-Ty donna aux années de son règne le nom de Tsou-Ping (de la tranquillité qui renaît) ; la première de cette série répond à la septième du cycle. Captive avec son fils et la princesse Tang-Heou , la veuve de Ling-Ty, Ho-Heou passait les jours et les nuits dans les larmes au fond

wikisource.org | 2015/7/27 12:18:27

Histoire des Trois Royaumes/II, I Imprimer cet article

Cependant l’ordonnateur de l’armée, Youen-Chu, s’avança au milieu du camp pour le saluer ; mais, tout en traçant des lignes sur la terre avec son bâton, Kien lui dit : « Je n’ai avec Tong-Tcho aucune inimitié personnelle, et voilà que je vais encore, sans me ménager, exposer

wikisource.org | 2015/7/22 12:13:17