-

Résultats 1 - 10 sur un total 79 pour  Wikisource / Contes cruels / Wikisource    (1821697 articles)

Contes cruels Imprimer cet article

Contes cruels La bibliothèque libre. Aller à : Navigation , rechercher Contes cruels Auguste de Villiers de L'Isle-Adam 1883 Les Demoiselles de Bienfilâtre Véra Vox Populi Deux Augures L’Affichage céleste Antonie La Machine à gloire Duke of Portland

wikisource.org | 2010/10/13 12:27:17

Nouveaux Contes cruels Imprimer cet article

Nouveaux Contes cruels La bibliothèque libre. Aller à : Navigation , rechercher Nouveaux contes cruels Auguste de Villiers de L'Isle-Adam 1888 Les Amies de pension La Torture par l’espérance Sylvabel L’Enjeu L’Incomprise Sœur Natalia L’Amour du

wikisource.org | 2010/10/19 10:55:43

Contes cruels/Texte entier Imprimer cet article

Pascal nous dit qu’au point de vue des faits, le Bien et le Mal sont une question de « latitude ». En effet, tel acte humain s’appelle crime, ici, bonne action, là-bas, et réciproquement. — Ainsi, en Europe, l’on chérit, généralement, ses vieux parents ; — en certaines tribus

wikisource.org | 2019/7/1 6:50:57

Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/33 Imprimer cet article

D’Athol, en effet, vivait absolument dans l’inconscience de la mort de sa bien-aimée ! Il ne pouvait que la trouver toujours présente, tant la forme de la jeune femme était mêlée à la sienne. Tantôt, sur un banc du jardin, les jours de soleil, il lisait, à haute voix, les poésies

wikisource.org | 2017/4/17 5:18:36

Les Contes de ma mère l’Oye avant Perrault/La Marquise de Salusses ou la Patience de Griselidis Imprimer cet article

Mythologie zologique [2] , un des ouvrages les plus considérables qu’on ait écrits sur les contes envisagés au point de vue mythique. « Le sage et brillant Çântanu vient chasser sur les bords de la Gangâ et y rencontre une nymphe charmante dont il tombe amoureux. La nymphe consent

wikisource.org | 2016/4/11 20:49:14

Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/365 Imprimer cet article

Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels .djvu/365 La bibliotheque libre. Sauter a la navigation Sauter a la recherche Cette page n’est pas destinée à être corrigée . Catégorie  : Sans texte

wikisource.org | 2019/7/1 6:49:32

Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/79 Imprimer cet article

L’Humanité (il faut l’avouer), antérieurement à l’absolue découverte du baron, avait, même, déjà trouvé quelque chose d’approchant : mais c’était un moyen terme à l’état rudimentaire et dérisoire : c’était l’enfance de l’art ! le balbutiement ! — Ce moyen

wikisource.org | 2017/4/18 12:37:57

Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/78 Imprimer cet article

Nous vivons dans un siècle de progrès où, — pour employer, précisément, l’expression d’un poète (le grand Boileau), — un chat est un chat . En conséquence, et forts de l’expérience universelle du Théâtre moderne, nous prétendons, nous, que la Gloire se traduit par des

wikisource.org | 2017/4/18 11:43:00

Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/39 Imprimer cet article

tombent en une subite et impalpable poussière si l’on en casse l’extrémité plus fine que la pointe d’une aiguille, tout s’était évanoui. — Oh ! murmura-t-il, c’est donc fini ! — Perdue !… Toute seule ! — Quelle est la route, maintenant, pour parvenir jusqu’à toi

wikisource.org | 2017/4/17 7:07:46

Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/38 Imprimer cet article

Tout à coup, le comte d’Athol tressaillit, comme frappé d’une réminiscence fatale. — Ah ! maintenant, je me rappelle !… dit-il. Qu’ai-je donc ? — Mais tu es morte ! À l’instant même, à cette parole, la mystique veilleuse de l’iconostase s’éteignit. Le pâle petit

wikisource.org | 2017/4/17 7:00:18