Résultats 1 - 10 sur un total 1495 pour  Wikisource / Conque / Wikisource    (1798612 articles)

L’Encyclopédie/1re édition/CONQUE Imprimer cet article

CONQUE-ANATIFERE, voyez Bernacle . * Conque sphérique ou Globosite, globositi , espece de coquille fossile ; elle est globuleuse, grosse au milieu, presque point en volute, & ordinairement sphérique comme des noix : la bouche en est grande & large ; elle a communément un nœud ou

wikisource.org | 2019/1/17 12:13:35

La Conque (Revue) Imprimer cet article

MDCCCXCI 1 er Mars La Conque Le Numéro DIX Francs — Abonnements CENT Francs La CONQUE n’aura que douze numéros tirés chacun à cent exemplaires numérotés sur papier de luxe. Elle ne sera jamais ni continuée ni réimprimée. COLLABORATEURS MM. Michel Arxauld, Henry Bérenger

wikisource.org | 2015/11/21 16:07:27

Page:La Conque, 1891-1892.pdf/143 Imprimer cet article

Page:La Conque , 1891-1892.pdf/143 La bibliothèque libre. Aller à : navigation , rechercher Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé. FRAGMENT U n soir favorisé de colombes sublimes, La pucelle doucement se peigne au soleil Aux nénuphars

wikisource.org | 2016/1/23 7:26:35

Page:La Conque, 1891-1892.pdf/65 Imprimer cet article

comme un vin, Empourprèrent et emplirent de fragances embrasées sa ligne lyrique. Et telle la conque profère, comme la corde au heurt du plectre, Une musique disant toute la musique mer en elle accumulées, Poète bien-aimé, dont la louange est dite par notre douleur, Telles tes chansons

wikisource.org | 2016/1/23 13:07:12

Le Parnasse contemporain/1866/La Conque Imprimer cet article

Oh ! qui dira jamais, conque fine et nacrée, Dans combien d’océans, pendant combien d’hivers, Tu supportas, au choc enflammé des éclairs, L’assaut tumultueux de la haute marée ! Maintenant, sous le ciel, parmi les fucus verts, Tu t’es fait un doux lit dans l’arène doré

wikisource.org | 2013/1/26 10:59:34

Page:La Conque, 1891-1892.pdf/115 Imprimer cet article

Ô Beauté de l’Aimée ! ô Souverain Pouvoir ! Tu domptas de mon cœur les puissances rebelles Et ta grâce ayant mis le nombre et l’ordre en elles, J’eus l’âme harmonieuse à force de te voir ! Comme un brusque rayon d’aurorale lumière Apaise et fait chanter dans sa joie

wikisource.org | 2016/2/15 17:35:55

Page:La Conque, 1891-1892.pdf/131 Imprimer cet article

Page:La Conque , 1891-1892.pdf/131 La bibliothèque libre. Aller à : navigation , rechercher Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé. GLAUCÉ E lle se baigne Au marais des iris et des grands lys d’eau Elle se baigne comme un nénufar blanc

wikisource.org | 2016/1/20 23:45:20

Page:La Conque, 1891-1892.pdf/34 Imprimer cet article

Page:La Conque , 1891-1892.pdf/34 La bibliothèque libre. Aller à : navigation , rechercher Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé. PAYSAGE D’AUTOMNE L a source est sombre et froide et sa noire émeraude Tremble au toucher frileux d’une

wikisource.org | 2016/1/22 14:54:06

Page:La Conque, 1891-1892.pdf/100 Imprimer cet article

La_Conque_Le_Retour

Page:La Conque , 1891-1892.pdf/100 La bibliothèque libre. Aller à : navigation , rechercher Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé. LE RETOUR P ÉTRÉE, chère tête Pareille au blond épi que la faucille guette, Ô Pétréa, géniss

Page:La Conque, 1891-1892.pdf/102 Imprimer cet article

Ni le lac, ni la lune, ni le Bois dormant Ni même de ce chant la tendresse infinie N’auraient pu t’émouvoir aussi profondément. Il fallait, pour goûter cette unique harmonie, Que loin du vil fracas de la Ville en rumeur Ton âme fut enfin calmée, ô mon amie. Il fallait que

wikisource.org | 2016/1/15 9:02:39