-

Résultats 1 - 10 sur un total 73 pour  Wikipedia / Charles II le Chauve / Wikipedia    (2009243 articles)

Charles II le Chauve Imprimer cet articleFrise de Charles II le Chauve

%D0%9A%D0%B0%D1%80%D0%BB_%D0%9B%D1%8B%D1%81%D1%8B%D0%B9

Charles doit son surnom le Chauve à la circonstance suivante : dès 867 , il est abbé laïc de Saint-Denis . Le 5 mai 877 , jour de la consécration par le pape Jean VIII [ 2 ] de la collégiale Sainte-Marie, future abbaye Saint-Corneille à Compiègne , il se serait fait raser le

Charles II Imprimer cet article

Charles II Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche  Cette page d’homonymie répertorie les différents souverains partageant un même nom. Souverains [ modifier | modifier le code ] Charles II dit le Chauve

wikipedia.org | 2019/1/29 6:51:15

Charles III le Simple Imprimer cet article

Charles_the_Simple_02

Ce fils posthume du roi de Francie Louis II le Bègue († le 10 avril 879 ) et de sa seconde épouse Adélaïde est facilement écarté du trône par les grands du royaume après la disparition, en 882 et 884 de ses demi-frères issus du premier lit royal, Louis III et Carloman II

Carloman (fils de Charles le Chauve) Imprimer cet article

se révolte en 869 contre son père qui le fait enfermer à Senlis . Sur ordre du pape Adrien II , Charles II libère son fils et l'oblige à le suivre lors de son expédition contre Girart de Roussillon en 870 . Carloman abandonne alors son père et, avec une armée de soldats déserteurs

wikipedia.org | 2019/1/23 17:26:18

Boleslas II le Chauve Imprimer cet article

Boles%C5%82aw_%C5%81ysy_Rogatka,_rys._Jan_Matejko

mort le 22 février 1296) Edwige (vers 1250/55 – après 1280), mariée vers 1265/70 à Conrad II de Czersk Bolko (vers 1252/56 – mort le 9 novembre 1301) Bernard (vers 1253/57 – mort le 25 avril 1286) Un fils (Conrad ? mort jeune). Anne (vers 1255 – après 1270), abbesse de

Léopold II (empereur du Saint-Empire) Imprimer cet article

Leopold_II

contraint qui l'influencent défavorablement envers l'Église. À la mort de son frère aîné Charles , en 1761, il est décidé qu'il succède à son père comme grand-duc de Toscane, grand-duché qui est érigé en « secundogéniture », c'est-à-dire en apanage pour le deuxième fils

Pépin II d'Aquitaine Imprimer cet articleFrise de Pépin II d'Aquitaine

Pepin_II_d_Aquitaine_obole_845_to_848

son grand-père, l'empereur Louis le Pieux , qui avait déjà accordé l'Aquitaine à son fils Charles II le Chauve en septembre 832, lors d'une assemblée tenue à Limoges . Pour cette raison, il s'ensuit une série de conflits entre l'oncle et son neveu. Après la mort de son grand-pèr

Louis II de Germanie Imprimer cet article

Ludwig_der_Deutsche

827 , il épouse Emma de Bavière , sœur de Judith , seconde épouse de son père et mère de Charles , le futur Charles le Chauve . À la mort de Louis le Pieux en 840 , Louis s'allie avec Charles pour combattre Lothaire , leur frère aîné, qui veut les exclure du partage de l' empire

Charles III le Gros Imprimer cet articleFrise de Charles III le Gros

Sceau_de_Charles_le_gros

Destin impérial d'un prince carolingien et déchéance Lors du partage de Francfort de 865 Charles reçoit l' Alémanie , c'est-à-dire la Souabe et la Rhétie [ 2 ] . À la mort de son père Louis en 876 , Charles , roi d'Alémanie commande à l' Alsace , la Souabe , la Rhétie et

Maximilien II de Habsbourg Imprimer cet article

Nicolas_Neufch%C3%A2tel_002

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Maximilien II Portrait de Maximilien II par Nicolas Neufchâtel . Titre Empereur du Saint-Empire et archiduc d'Autriche 25 juillet 1564 – 12 octobre