-

Résultats 1 - 10 sur un total 24 pour  Wikipedia / Bide (mythologie basque) / Wikipedia    (2014721 articles)

Bide (mythologie basque) Imprimer cet article

Sugaar

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Bide est le mot basque désignant un chemin . Les êtres mythiques ont des chemins réservés, surtout dans le monde souterrain. Ce sont des chemins interdits

Nom basque Imprimer cet article

Ustaritz_Fa%C3%A7ades_basques

Val d’Aran . Seules deux pierres datant de cette époque ont été découvertes dans le Pays basque français contemporain à Hasparren et Tardets [ 2 ] . Au sud des Pyrénées, les inscriptions contenant des noms basques sont beaucoup plus rares et pour certaines se retrouvent encore

Ilbide Imprimer cet article

Sugaar

jour de l'enterrement. Étymologie [ modifier | modifier le code ] Il signifie « mort » en basque . Ceci concerne les êtres humains et les abeilles ( Erle ), animal sacré chez les Basques . Pour les animaux, domestiques ou sauvages, on emploiera le mot Galdu . Il n'existe pas de

Ola (mythologie basque) Imprimer cet article

Sugaar

une forge où l'on travaille le minerai de fer. Cette pratique est une longue tradition en Pays basque , son importance économique et sociale a fortement marqué ce peuple. Elles étaient de deux types : Aizeola (forge à vent) ou Jentilola (forge des Jentil) Urola (forge hydraulique

Arpe (mythologie basque) Imprimer cet article

Sugaar

Certains croient également que de nombreuses cavernes du Pays basque communiquent avec d'anciennes maisons grâce à des chemins souterrains empruntés par divers génies et les âmes des défunts. Il existe un lieu très connu que l'on nomme Harpeko Saindua . Étymologie [ modifier |

Mythologie basque Imprimer cet article

Mari_euskal_jainkosa

La mythologie basque ( Euskal mitologia ) est l'ensemble des mythes d'origine basque parvenus jusqu'à nous. Christianisés tardivement, les Basques adoraient les forces naturelles comme le soleil, la lune, l'air, l'eau, les montagnes, les forêts, ceux-ci prenant des formes humaines

Ur (mythologie basque) Imprimer cet article

Delikako_urjauzia

à accomplir en page de discussion . Pour les articles homonymes, voir Ur . Ur est le mot basque désignant l' eau dans la mythologie basque et un prénom masculin. Sommaire 1 Étymologie 2 Description 3 Note 4 Références 5 Bibliographie Étymologie [ modifier

Su (mythologie basque) Imprimer cet article

Sugaar

bois et de maisons. Étymologie [ modifier | modifier le code ] Su signifie « feu » en basque . Le suffixe a désigne l'article : su a se traduit donc par « le feu ». Note [ modifier | modifier le code ] Il n'existe pas de genre (masculin, féminin) dans la langue basque

Gari (mythologie basque) Imprimer cet article

Sugaar

Étymologie [ modifier | modifier le code ] Gari signifie « froment », « blé » en basque . Le suffixe a désigne l'article : gari a se traduit donc par « le blé, le froment ». Note [ modifier | modifier le code ] Il n'existe pas de genre ( masculin , féminin ) dans

Tella (mythologie basque) Imprimer cet article

Sugaar

venir l'occuper. Étymologie [ modifier | modifier le code ] Teila signifie « la tuile » en basque . C'est un emprunt du terme latin tegula , de même sens. Le suffixe k indique le pluriel : teilak se traduit donc par « les tuiles », donc les toits. Note [ modifier | modifier