Résultats 1 - 10 sur un total 774 pour  Wikisource / Berbères / Wikisource    (1821697 articles)

Nouveaux contes berbères (Basset)/68 Imprimer cet article

Au temps jadis, le chacal alla trouver le hérisson et lui dit : « Allons, j’ai vu un jardin d’oignons, nous y remplirons nos ventres. — Combien as-tu de ruses ? demanda le hérisson. — J’en ai cent et une. — Moi, dit l’autre, j’en ai une et demie » (134). Ils entrèrent

wikisource.org | 2015/8/11 15:00:28

Nouveaux contes berbères (Basset)/111 Imprimer cet article

Le père d’un jeune homme mourut, lui laissant un lévrier, un chat et un oiseau. Sa mère visitait les maisons en disant la bonne aventure. Le fils parcourait la plaine avec ses bêtes. Quand il voyait un rat de rochers, il lançait sur lui son chat ; quand il rencontrait une gazelle, il

wikisource.org | 2015/8/13 9:23:10

Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 1.djvu/264 Imprimer cet article

Yahya et Allac ?taient frbres. Les Bani-Yahya ferment trois branches : Himyet, Delladj et Pdah. Himyet se partaBe en deux fraotions : Terdjem et Kerdem. De Kerdem sottent les Kaoub descendants de K/tb-lbn-Ahmed-lbn-Terdjem. La tribu de Hisn se subdivise aussi en deux br?nches : les Beni

wikisource.org | 2019/5/24 21:16:29

Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 4.djvu/2 Imprimer cet article

Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères , trad. Slane, tome 4.djvu/2 La bibliotheque libre. Sauter a la navigation Sauter a la recherche Cette page n’est pas destinée à être corrigée . Catégorie  : Sans texte

wikisource.org | 2019/5/13 20:04:19

Nouveaux contes berbères (Basset)/132 Imprimer cet article

Un quart, le soir, Abou Mançour. Il veut le matin un plat de couscous, Abou Mançour. Où est-il ? Où est-il allé, Abou Mançour ? Il est allé sur le banc d’El H’adj’Aïssa, Abou Mançour. Pas d’excuse, pas de pardon, Abou Mançour. Il a donné ’Aïcha pour une mesure de

wikisource.org | 2015/8/13 9:47:43

Page:Basset - Nouveaux Contes berbères, 1897.djvu/182 Imprimer cet article

Le chat le mit dans sa bouche et dit à l’oiseau : « Partons, nous avons accompli notre tâche. » Il monta sur ses épaules, ils s’élevèrent en l’air et arrivèrent à une ville sur le bord de la mer où ils passèrent la nuit. L’oiseau dit au chat : « C’est moi qui t’ai

wikisource.org | 2015/8/12 10:42:28

Nouveaux contes berbères (Basset)/80 Imprimer cet article

On raconte que le chacal possédait un taureau et le lièvre une vache : chacun d’eux les faisait paître alternativement dans la journée. Un jour, la vache du lièvre mit bas pendant que le chacal la gardait. Il prit la membrane de la vache, la mit à la queue de son taureau et à la nuit

wikisource.org | 2015/8/11 16:10:25

Page:Basset - Nouveaux Contes berbères, 1897.djvu/177 Imprimer cet article

Le père d’un jeune homme mourut, lui laissant un lévrier, un chat et un oiseau. Sa mère visitait les maisons en disant la bonne aventure. Le fils parcourait la plaine avec ses bêtes. Quand il voyait un rat de rochers, il lançait sur lui son chat ; quand il rencontrait une gazelle, il

wikisource.org | 2015/8/13 8:40:25

Page:Basset - Nouveaux Contes berbères, 1897.djvu/189 Imprimer cet article

Le lendemain, le roi fit venir les grands et leur dit : « Mon trésor a été volé. » Un de ses familiers lui dit : « Fais apporter du goudron, quand celui qui a percé le toit viendra, on le connaîtra. » Le lendemain, les deux voleurs arrivèrent, ils attachèrent de nouveau la

wikisource.org | 2015/8/12 16:40:56

Nouveaux contes berbères (Basset)/113 Imprimer cet article

Il était une femme qui avait trois enfants. Ils labourèrent sans y trouver du profit ; ils firent du commerce sans rien gagner, ils firent paître des chèvres sans aucun bénéfice, ils élevèrent des abeilles inutilement. Un jour ils dirent à leur mère : « Mère, dis-nous donc ce

wikisource.org | 2015/8/13 9:28:25