Résultats 1 - 10 sur un total 38 pour  Wikisource / Arrondissement de Miragoâne atlas:263160:66420 / Wikisource    (1821697 articles)

Étude sur l’histoire d’Haïti/Tome 11/6.6 Imprimer cet article

de l’indépendance, dont la direction fut laissée au général Victor Poil, commandant de l’ arrondissement . Quelques fonctionnaires et employés l’assistèrent. La journée fut donc triste ; car la division d’opinions politiques, existante entre la plupart des citoyens, n’était

wikisource.org | 2017/8/12 12:15:07

Étude sur l’histoire d’Haïti/Tome 10/5.6 Imprimer cet article

, à des taux modérés. 4° La loi qui ferma les ports d’Aquin, de l’Anse-d’Eynaud, de Miragoane , de Saint-Marc et du Port-de-Paix, lesquels avaient été ouverts au commerce extérieur en 1852, en donnant cependant au Président d’Haïti la faculté d’ouvrir, selon les circonstances

wikisource.org | 2017/8/12 11:51:08

Étude sur l’histoire d’Haïti/Tome 4/5.9 Imprimer cet article

l’estime que lui avait témoignée T. Louverture. Il en avait obtenu un permis pour aller à Miragoane où il se trouvait à la fin d’octobre 1800, quand l’insurrection de J.-C. Tibi et d’A. Marlot éclata dans la plaine des Cayes. Il s’empressa de retourner auprès de son chef qu

wikisource.org | 2017/8/4 11:47:14

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 7.djvu/431 Imprimer cet article

; mais en apprenant que les généraux Borgella et B. Leblanc s’avançaient vers le Pont-de Miragoane avec des troupes disposées à combattre, il se retira sur l’habitation Olivier. De là, il passa par les montagnes, se rendit à Baynet, puis à Jacmel, et retourna ensuite au Port-au

wikisource.org | 2017/2/6 16:14:05

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 10.djvu/18 Imprimer cet article

supprima « l’indemnité annuelle de 600 gourdes » qui était accordée aux commandans d’ arrondissement pour frais de tournées ; la troisième, qui ferma les ports de Miragoane , Anse-d’Eynaud, ↑ Le public malicieux prétendit à cette époque, que la loi « sur la taxe des

wikisource.org | 2016/5/28 16:38:01

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 10.djvu/162 Imprimer cet article

impôt foncier ; pour ouvrir au commerce étranger les ports d’Aquin, de l’Anse-d’Eynaud, de Miragoane , du Port-de-Paix et de Saint-Marc, qui avaient été fermés en 1826. Une loi décréta la fondation d’une ville à la Coupe, sous le nom de Pétion, consacrant ainsi ce que le

wikisource.org | 2016/6/6 5:15:59

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 11.djvu/288 Imprimer cet article

esprit de ce corps, officiers et soldats, était ébranlé par les menées des opposans de l’ arrondissement de Nippes : c’est ce qui avait occasionné la lenteur que le général Malette avait mise à partir de l’Anse-à-Veau, et lui-même paraît avoir été gagné par eux. Les ordres

wikisource.org | 2016/8/22 0:51:02

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 11.djvu/297 Imprimer cet article

son armée, à la Petite-Rivière de Nippes, le 22 e régiment et les gardes nationales de l’ arrondissement de Jacmel qui firent défection, aussitôt que le général Gardel cessa de les commander. Parti de Saint-Michel, il avait passé à Miragoane le 24 février ; et le 25, étant

wikisource.org | 2016/8/23 1:30:12

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 6.djvu/330 Imprimer cet article

bien envoyé l’ordre, par Faubert et David-Troy, de faire avancer toutes les troupes au Pont-de Miragoane  ; mais on voit que les chefs des Cayes pensèrent qu’il fallait envoyer Vancol avec la 17 e à Jérémie, afin de s’assurer le terrain dans cet arrondissement  : les deux partisans

wikisource.org | 2016/11/4 11:17:43

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 6.djvu/332 Imprimer cet article

Borgella l’ayant joint au Pont, l’informa qu’il avait adressé une lettre à Lamarre, qui le déciderait probablement à se réunir à lui. Il l’avait expédié par un homme de confiance, nommé Jérôme, pour lui être remise en secret. [1] Elle commençait par ces mots belliqueux

wikisource.org | 2016/11/4 11:30:43