-

Résultats 1 - 10 sur un total 1407 pour  Wikipedia / Arènes Francis San Juan / Wikipedia    (2014721 articles)

El Juli Imprimer cet articleFrise de El Juli

Juli%C3%A1n_L%C3%B3pez_Escobar

alors que 13 ans) [ 1 ] . En 1997 , du fait de son jeune âge qui lui interdit de toréer dans les arènes françaises et espagnoles, il s'expatrie au Mexique où il acquiert rapidement une grande célébrité. La corrida mexicaine, en raison de taureaux plus vifs, plus nobles et plus résistants

John Fulton (torero) Imprimer cet article

Né dans un quartier pauvre de Philadelphie, le jeune garçon, inspiré par la performance de Tyrone Power dans le film Arènes sanglantes tiré du roman de Vicente Blasco Ibáñez , va s'entraîner dans des fincas mexicaines. Puis il part pour l'Espagne en 1956, « terre promise des toreros

wikipedia.org | 2019/9/19 11:16:56

Manuel Dos Santos (Matador) Imprimer cet articleFrise de Manuel Dos Santos (Matador)

Manuel_dos_Santos

reçue à la cuisse à Mexico en 1947, ce qui lui vaut le respect du public [ 2 ] . Il se retire des arènes en 1953. Carrière [ modifier | modifier le code ] Première alternative  : Mexico le 14 décembre 1947 . Parrain, Fermín Espinosa « Armillita Chico »  ; témoin, Carlos Arruza

Escalafón 2007 Imprimer cet article

117 8 7 Alejandro Talavante 73 153 72 0 8 Sébastien Castella 67 142 67 3 9 Juan Serrano « Finito de Córdoba » 67 140 77 2 10 Enrique Ponce 60 120 76 3 11 José María Dolls Samper « Manzanares » 56 112 65 0 12 Domingo López Cháves 53 107

wikipedia.org | 2019/10/19 10:07:08

Escalafón 1999 Imprimer cet article

145 102 5 6 Manuel Caballero 68 148 104 4 7 Vicente Barrera 68 136 86 4 8 Juan Antonio Ruiz Román « Espartaco » 68 137 76 3 9 Miguel Abellán 68 141 91 1 10 José Tomás 64 129 105 5 11 Miguel Báez « Litri » 64 121 52 1 12 Víctor

wikipedia.org | 2019/10/5 23:49:15

Bombita (Ricardo Torres Reina) Imprimer cet articleFrise de Bombita (Ricardo Torres Reina)

alternative, il forme avec Antonio Fuentes et «  Machaquito  » un trio qui triomphe dans toutes les arènes  ; après la retraite de Fuentes, il forme une pareja avec « Machaquito » et continue de connaître le succès. Il était considéré comme ayant un très vaste répertoire

wikipedia.org | 2019/10/15 7:19:40

Fernando Cepeda Imprimer cet articleFrise de Fernando Cepeda

Fernando_Cepeda

Séville et à Cordoue [ 2 ] . En 2004, Jacques Durand lui rendait hommage pour son retour dans les arènes de Las Ventas où Cepeda a fait une belle prestation. Ses admirateurs restent très nombreux à Séville . Carrière [ modifier | modifier le code ] Débuts avec picadors le 30

Joaquín Bernadó Imprimer cet article

particulièrement à Barcelone où il participe à 243 corridas [ 1 ] . C'est dans La Monumental, arènes de Barcelone qu'il met fin à sa carrière le 24 septembre 1983 . Il n'y reviendra qu'une fois le 19 avril 1987 . Notes et références [ modifier | modifier le code ] ↑ a

wikipedia.org | 2017/5/8 19:35:07

Armillita Chico Imprimer cet articleFrise de Armillita Chico

témoin, Pepe Ortíz . Alternative en Espagne  : Barcelone le 25 mars 1928 . Parrain, son frère Juan Espinosa Saucedo « Armillita »  ; témoin, Vicente Barrera . Taureaux de la ganadería de Antonio Pérez. Confirmation d’alternative à Madrid  : 10 mai 1928 . Parrain, Manuel

wikipedia.org | 2019/10/22 9:58:21

Passe (corrida) Imprimer cet article

Rafaelillo

La passe est, pour un torero à pied, l'action d'appeler le taureau sur un leurre, capote ou muleta , de le faire courir et passer le long de son corps. En France , le mot passe désigne toute figure exécutée avec ce leurre, qu'il s'agisse de cape ou de muleta. En France on qualifie de