-

Résultats 1 - 10 sur un total 12 pour  Wikipedia / Andriscus / Wikipedia    (2009697 articles)

Genillé Imprimer cet article

Genille01

Même si Genillé a connu, comme la très grande majorité des communes rurales de France, une baisse importante de sa population dès la fin du XIX e  siècle, son statut de « gros bourg » d'environ 1 500 habitants lui a permis de rester suffisamment attractive pour conserver une activit

Loché-sur-Indrois Imprimer cet article

Loch%C3%A9_g%C3%A9n%C3%A9ral_2

La présence de l'Homme est attestée sur le territoire de Loché depuis le Paléolithique . Cependant, au cours du premier millénaire de notre ère, l'histoire du site est très mal documentée. Ce n'est qu'au Moyen Âge que la fondation de l'abbaye cistercienne de Beaugerais fait réapparaîtr

Indrois Imprimer cet article

Hydro_L%27indrois_%C3%A0_Villeloin-Coulang%C3%A9_1

diminutif) du nom de l'Indre ; il apparaît dans un cartulaire de l'abbaye de Cormery en 850 ( Andriscus ) [ 3 ] . C'est Grégoire de Tours qui, le premier, cite l'Indre au VI e  siècle sous le nom de fluvium Angerem dans La Vie des Pères ( chap. XVIII ) [ 4 ] . Ce nom est souvent

Histoire de Thessalonique Imprimer cet article

White_Tower_Thessaloniki_2009

Elle est fondée par un synœcisme organisé par Cassandre de Macédoine en 315 av. J.-C. , qui la baptise en l'honneur de sa femme, Thessalonikè, fille de Philippe II de Macédoine . Grâce à sa localisation au croisement d'axes de communication, Thessalonique devient rapidement un centre

Quatrième Guerre macédonienne Imprimer cet article

Trak_peltasta

entre 150 et 148 av. J.-C. Elle a été causée par l'usurpation du trône de Macédoine par Andriscus , qui revendique sa parenté avec Persée , dernier roi de Macédoine, déposé par les Romains au cours de la Troisième Guerre macédonienne . En 149 av. J.-C. , chassé de la cour séleucid

Beaumont-Village Imprimer cet article

Beaumont-Village_ND-Ch%C3%AAne_chapelle

Les médiocres propriétés agricoles de ses sols de gâtine n'ont pas favorisé un défrichement médiéval précoce et ce n'est qu'au XIII e  siècle que l'histoire du territoire prend véritablement corps. Beaumont-Village, au Moyen Âge, se situe très probablement sur un itinéraire

Azay-sur-Indre Imprimer cet article

Azay_sur_Indre_TiKer

La commune a connu une forte baisse de sa population depuis la fin du Second Empire jusqu'aux années 1970 . Depuis, la courbe s'est inversée et Azay-sur-Indre regagne des habitants alors que des logements nouveaux se construisent ; en 2014, la commune compte 385 habitants. Peu d'emplois

Saint-Quentin-sur-Indrois Imprimer cet article

Quentin_g%C3%A9n%C3%A9ral

Partagée entre le plateau de la Champeigne au nord, la forêt domaniale de Loches au sud et parcourue dans sa partie médiane par la vallée de l' Indrois , Saint-Quentin offre une grande variété de paysages et d'habitats naturels qui hébergent une flore et une faune très diversifiée

Montrésor Imprimer cet article

Montr%C3%A9sor_panorama

Son histoire se confond en grande partie avec celle de son château , construit au début du XI e  siècle à l'extrémité d'un éperon rocheux surplombant la vallée de l' Indrois et plusieurs fois rebâti ou remanié depuis. C'est à ses pieds que s'est édifié le bourg, d'abord simple

Chemillé-sur-Indrois Imprimer cet article

ChartreuseLiget02

Comme beaucoup d'autres communes, Chemillé-sur-Indrois doit faire face à une baisse importante de sa population au cours du XX e  siècle, conséquence d'un exode rural massif mais, à la différence d'autres localités environnantes, la reprise démographique ne se manifeste pas et la