-

Résultats 1 - 10 sur un total 14 pour  Wikipedia / Aimé Picquet du Boisguy / Wikipedia    (2014721 articles)

Guy Picquet du Boisguy Imprimer cet article

R%C3%A9v-fran0

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Guy Picquet du Boisguy Naissance 21 octobre 1772 à Fougères Décès 24 juillet 1795 (à 22 ans) à Landéan Mort au combat Origine France

Louis Picquet du Boisguy Imprimer cet article

R%C3%A9v-fran0

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Louis Picquet du Boisguy Naissance 11 janvier 1774 Fougères Décès 1804 (à 30 ans) Paris  ? Origine Français , Breton Allégeance

Bataille de la Vieuville Imprimer cet article

Manoir_de_La_Vieuville_-_Le_Ch%C3%A2tellier

les embuscades, en déclarant publiquement à Fougères qu'il compte attaquer Parigné . Aimé Picquet du Boisguy , chef des Chouans du pays, en est informé et se porte avec sa colonne du Centre sur cette paroisse. Mais en réalité, les Républicains traversent la forêt de Fougères, gagnent

Armée catholique et royale (Vendée) Imprimer cet article

Drapeau_arm%C3%A9e_vend%C3%A9enne_2

L' Armée catholique et royale est le nom de l'armée insurgée vendéenne pendant la guerre de Vendée . Elle regroupe alors les trois armées vendéennes ( Armée catholique et royale du Centre , Armée catholique et royale d'Anjou et du Haut-Poitou , Armée catholique et royale du Bas-Poitou

Bataille de Saint-Hilaire-des-Landes Imprimer cet article

Saint-Hilaire-des-Landes_(35)_Eglise

Saint-Sauveur-des-Landes [ 1 ] . Le 19 avril , le général des chouans d' Ille-et-Vilaine , Aimé Picquet du Boisguy se met en route vers Saint-Christophe-de-Valains avec ses colonnes du Centre et Normande, fortes de plus de 1 500 hommes d'après Pontbriand [ 2 ] , 1 800 hommes selon

Bataille de Saint-James (1800) Imprimer cet article

Manche_department_relief_location_map

les belligérants, à la suite de la chute du Directoire . Évadé de la prison de Saumur , Aimé Picquet du Boisguy reprend le commandement de sa division de Fougères à la fin du mois de décembre 1799 . Il réorganise ses troupes, mais peu de temps après son arrivée il se rend

Combat du Châtellier Imprimer cet article

Ille-et-Vilaine_department_relief_location_map

Républicains envoient un détachement occuper la commune où il arrive le 12 juillet [ 1 ] . Aimé du Boisguy décide de reprendre ce poste situé au milieu des paroisses royalistes et rassemble ses hommes à Parigné , le 11 juillet , puis il se porte sur Le Châtellier . Bien que la population

Combat de la Bataillère Imprimer cet article

Ille-et-Vilaine_department_relief_location_map

doit la rejoindre à mi-chemin [ 1 ] . Les Chouans sont informés de ce projet et leur chef Aimé Picquet du Boisguy décide de s'emparer du convoi. Il rassembea 900 hommes et se porte au village de La Bataillère, commune du Châtellier . Les Chouans se divisent en deux groupes, le premier

Combat de Blanche-Lande Imprimer cet article

Ille-et-Vilaine_department_relief_location_map

mois de septembre 1795 , à Fougères , le commandant républicain Joré est informé qu' Aimé Picquet du Boisguy était à Coglès , qu'il a licencié sa troupe et qu'il n'a que peu d'hommes avec lui. Joré tente alors une expédition de nuit afin de le surprendre et réunit, selon Pontbriand

Bataille de Maison-neuve Imprimer cet article

Ille-et-Vilaine_department_relief_location_map

colonne du Centre de la division de Fougères se trouvent à Poilley lorsque leur général, Aimé Picquet du Boisguy , apprend que le commandant de la garnison républicaine de Fougères , l'adjudant-général Bernard, s'est rendu à Vire pour aller chercher sa femme et qu'il s'en retourne