-

Résultats 1 - 10 sur un total 23 pour  Wikipedia / Émile Rimailho / Wikipedia    (2001978 articles)

Émile Rimailho Imprimer cet articleFrise de Émile Rimailho

Militaire-Canon_de_155_court_lle_Rimailho-1907

avec le capitaine Sainte-Claire Deville ), et du canon de 155 court Mle 1904 à tir rapide dit Rimailho " [ 1 ] . Enfin il fut à l’origine de la création et du développement du char Saint Chamond entre 1916 et 1918. Il eut une seconde carrière beaucoup plus tard, en tant que chef d

Canon de 75 mm modèle 1897 Imprimer cet article

Canon_de_75_Mod%C3%A8le_1897,_MDLA

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références  » En pratique

Liste des régiments d'artillerie français Imprimer cet article

Grande_Arm%C3%A9e_-_Artillery-Colonel_and_Chef_de_bataillon

L' armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans l' artillerie . L'article qui suit, permet de faire un tour d'horizon sur la diversité des régiments d'artillerie au cours de l'histoire militaire de la France. Sommaire 1 Liste des régiments d'artillerie

Louis André (général) Imprimer cet article

Chromo_g%C3%A9n%C3%A9ral_Andr%C3%A9_(cropped)

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références  » En pratique

Arsenal de Bourges Imprimer cet article

47_mm_SA_mle_1937

1 ] . Y sont alors produits les canons de 75 Modèle 1897 mais aussi les obusiers de 155  mm Rimailho [ 2 ] et le canon de 65  mm de montagne [ 3 ] . Son importance persiste entre les deux guerres avec en particulier la production d'un canon anti-aérien, mais le 17 juin 1940, les usines

Obusier de 155 mm CTR modèle 1904 Imprimer cet article

Militaire-Canon_de_155_court_lle_Rimailho-1907

L’ obusier de 155  mm CTR modèle 1904 (CTR : court à tir rapide), est une pièce d'artillerie développée par Émile Rimailho , d'où son surnom de 155  mm Rimailho , adoptée par l'artillerie de l'armée française en 1905. Ces obusiers fabriqués à l' Arsenal de Bourges furent

Artillerie française pendant la Première Guerre mondiale Imprimer cet article

Cameronians_officers_with_French_75_at_Bas_Maesnil_Oct_1914_IWM_Q_51514

L' artillerie française pendant la Première Guerre mondiale prend au cours de ce conflit un rôle essentiel au sein de l' Armée de terre française . Si au début elle est composée essentiellement d'une artillerie légère de campagne , avec une fonction d'appui auprès de l' infanterie

Canon automoteur Saint-Chamond 1917 Imprimer cet article

Claire Deville propose l’idée en juillet 1916. Elle est reprise par le lieutenant-colonel Émile Rimailho , sous-directeur des FAMH [ 2 ] . Des essais sont réalisés avec un canon de 120  mm [ 2 ] long à tir rapide, qui donnent satisfaction [ 1 ] . Le choix se porte finalement sur

wikipedia.org | 2018/11/13 6:24:12

Saint-Chamond (char) Imprimer cet article

Saint-Chamond.Saumur.0004fq2z

utilise les relations au ministère de la Guerre d’un de ses directeurs techniques, le colonel Émile Rimailho , un des deux coïnventeurs du fameux canon de 75 mm Mle 1897, pour faire accepter les spécifications de leur propre projet. Notamment, le ministère approuve le montage dun

Canon de 155 mm L modèle 1877 Imprimer cet article

Bange_155_L_Memorial_de_Verdun

polonaise et la Seconde Guerre mondiale . Dès 1904, ce canon a été perfectionné par le capitaine Émile Rimailho avec la création du canon de 155 mm court à tir rapide (« 155 CTR »). Sommaire 1 Galerie 2 Notes et références 3 Voir aussi 3.1 Liens externes