-

Résultats 1 - 10 sur un total 98 pour  Wikisource / À l’ombre des jeunes filles en fleurs / Wikisource    (1821697 articles)

À l’ombre des jeunes filles en fleurs Imprimer cet article

À l’ ombre des jeunes filles en fleurs La bibliotheque libre. Sauter a la navigation Sauter a la recherche Marcel Proust À l’ ombre des jeunes filles en fleurs (1919) ( À la recherche du temps perdu ) À l’ ombre des jeunes filles en fleurs Gallimard

wikisource.org | 2019/11/28 18:34:58

À l’ombre des jeunes filles en fleurs/Troisième partie Imprimer cet article

À Saint-Blaise, à la Zuecca Vous étiez, vous étiez bien aise. en y ajoutant  : Padoue est un fort bel endroit Où de très grands docteurs en droit …Mais j’aime mieux la polenta …Passe dans son domino noir … La Toppatelle. et de toutes les « Nuits » ne retient

wikisource.org | 2016/2/9 0:03:46

À l’ombre des jeunes filles en fleurs/Première partie Imprimer cet article

notoriété européenne, que ses confrères considéraient Cottard. Les plus intelligents d’entre les jeunes médecins déclarèrent — au moins pendant quelques années, car les modes changent étant nées elles-mêmes du besoin de changement — que si jamais ils tombaient malades, Cottard

wikisource.org | 2015/9/1 0:03:06

Page:Doyle - La Grande Ombre.djvu/29 Imprimer cet article

beurre pour son pain, tout comme si elle avait été une Anglaise. Je ne faisais pas grand cas des jeunes filles en ce temps-là, car j’avais peine à comprendre dans quel but elles avaient été créées. Aucun de nous, chez Birtwhistle, n’avait beaucoup pensé à elles, mais les plus

wikisource.org | 2011/3/7 7:27:24

Page:Gautier - Fleurs d’orient.djvu/124 Imprimer cet article

Keïs avait ouvert les yeux. — Ô jeune fille délicieuse ! s’écria-t-il, ne Catégorie  : Page validée

wikisource.org | 2019/5/8 18:11:01

À l’ombre des jeunes filles en fleurs/Deuxième partie Imprimer cet article

vite, aimant à flatter et à s’amuser. « Alors le docteur ne raffole pas, comme vous, des fleurs  ? demandait M me Swann à M me Cottard. — Oh ! vous savez que mon mari est un sage ; il est modéré en toutes choses. Si, pourtant, il a une passion. » L’œil brillant de malveillance

wikisource.org | 2016/2/8 23:53:19

Page:Lacerte - L'ombre du beffroi, 1925.djvu/39 Imprimer cet article

tempête ! dit Henri Fauvet. Il courut ouvrir lui-même. Le Docteur Carrol, suivi de ses deux filles , se précipitèrent dans le corridor. — Docteur Carrol ! s’exclama Henri Fauvet. — Lui même ! répondit, en souriant, le médecin. J’ai profité du beau temps pour venir vous rendre

wikisource.org | 2019/5/15 20:11:15

Les Cathédrales de France/Les Cathédrales/Texte entier Imprimer cet article

dans lesquelles les peintres dont nous parlons trempent leurs pinceaux sont la lumière et l’ ombre même du jour et des deux crépuscules. Les plans, obtenus par les grandes oppositions que devaient rechercher les constructeurs des Cathédrales, n’ont pas seulement un intérêt d’équilibre

wikisource.org | 2015/12/8 20:19:46

Filles et garçons Imprimer cet article

encore que la santé qu’elle précède. C’est ainsi que l’espérance Page:Anatole France - Filles et garçons.djvu/12 [ modifier ] et le désir sont meilleurs, bien souvent, que tout ce qu’on désire et que tout ce qu’on espère. Germaine est couchée dans sa jolie chambre bleue

wikisource.org | 2016/3/2 5:22:16

Légendes et chansons de gestes canaques Imprimer cet article

des mots véritables. Ne pourrait-on saisir ces dialectes, étudier cette race, avant que l’ ombre recouvre des choses historiquement curieuses. S’il est utile d’étudier les cadavres des nations, où pourrait-on avec la race canaque travailler sur le vif. N’est-il pas temps de faire

wikisource.org | 2010/10/19 6:11:00